Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Profil

  • Tankya du raï
  • Tankya du raï, c'est tous les samedis soirs sur radio béton 93.6fm. www.radiobeton.com pour écouter en direct où que vous soyez!!
  • Tankya du raï, c'est tous les samedis soirs sur radio béton 93.6fm. www.radiobeton.com pour écouter en direct où que vous soyez!!

Ecoutez radio béton en direct

Pour Ecouter l'Emission en direct clique sur le lien ci-dessous:

www.radiobeton.radio.fr 

Rechercher

Le livre du moment

Kamel-Daoud.jpg

Pressenti pour le prix Goncourt 2014, l'auteur algérien Kamel Daoud n'a finalement pas obtenu la récompense. Par un jeu de miroirs habile, "Meursault, contre-enquête", son premier roman, éclaire d'un jour nouveau "L'étranger" d'Albert Camus. Kamel Daoud, né à Mostaganem, est journaliste au quotidien d'Oran.

Culotté. Audacieux. S'attaquer à un monstre de la littérature française du XXe siècle, Albert Camus, n’est pas une chose aisée. Dans son premier roman "Meursault, contre-enquête", paru aux éditions Actes Sud en mai 2014, Kamel Daoud revisite "L'étranger" pour donner "sa propre vision du salut et du sens", 

Cuisine maghrébine du moment

IMGP1255
Berkoukes ou Aïch
 plat traditionnel algérien

Le Berkoukes est l'un des nombreux plats de pâtes ( mais qui as dit que les pâtes étaient réservés aux Italiens ?! ) qui fait la richesse des mets delicieux de la cuisine algérienne.

C'est un plat d'hiver, généreux, réconfortant, absolument excellent préparé à base de pâtes " petits plombs " que l'on trouve aisément dans les épiceries orientales ou turques mais si vous en avez la chance ou si vous savez le préparer, ces petites pâtes peuvent également se rouler à la main, de pleins de bons légumes de saison, d'un peu de viande et le tout aggrémenté d'épices qui releveront le plat. On peut également les préparer de façon végétarienne, sans viande,
Ce plat vaut vraiment la peine d'etre découvert car il est convivial et pas compliqué à préparer. Bien entendu, il y a une multitude de recettes différentes, un choix de légumes qui varie suivant les recettes, des épices en plus ou en moins mais le principal est de trouver le Berkoukes a son gout, de le préparer comme on l'aime, plus ou moins liquide, plus ou moins relevé suivant les appréciations de chacun.

A déguster bien entendu quand il fait bien froid dehors, tout chaud, arrosé d'un filet d'une excellente huile d'olive avec une bonne Kesra ( pain galette typiquement algérien ) faite maison ...

30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 12:44
L'émission Tankya du raï commémore le début de la guerre d'Algérie (1er novembre 1954) lors de son émission du 31 octobre 2009 de 20h à 21h  
93.6fm radio béton
Repost 0
Published by Tankya du raï - dans video d'Algerie
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 14:06


Abdelkrim Dali (né à Tlemcen en 1914 - décédé à Alger en 1978) est un chanteur et musicien algérien, Maâlem maître du gharnati et du hawzi tlemcénien, genres classiques traditionnels de la musique algérienne. Instrumentiste polyvalent, il joue indifféremment le rebab et le oud.

Issu d'une famille de mélomanes tlemcénienne, son goût pour la musique s'est développé au contact des Maîtres Omar Bakhchi, Abdessalam Bensari, Yahia Bendali, Boudalfa, Mustapha Brixi et El Yaho Bensaïd. Il intègre les orchestres de Cheikh Larbi Bensari et Cheikha Tetma, ce qui va le faire connaître à tous les férus de musique andalouse. En 1938, il fait une grande tournée en Algérie et l'année suivante en France. En 1940, il participe au lancement de Radio-Alger dont il intégra définitivement l'orchestre comme joueur de luth (oud) en 1952. Ce qui le fit venir à Alger avec sa famille. Après l'indépendance du pays (1962), il participe à toutes les semaines culturelles algériennes dans les Pays Arabes ou en Europe et on lui attribue une chaire au Conservatoire d'Alger. En 1971, il est conseiller à l'Institut National de Musique, spécialiste de musique arabo-andalouse. Il enregistre toutes les Noubas selon la tradition tlemcénienne. Au déclin de sa vie, il fait le pèlerinage à la Mecque et compose un grand poème symphonique intitulé Rihla Hidjazia, œuvre qui représente le couronnement d'une longue carrière au service de la musique andalouse.

Personnalité simple et doté d'une grande générosité, on retient de cet homme d'une grande talentuosité, une tessiture vocale d'une grande clarté capable aussi de chanter sans micro. Venant de Tlemcen, vivant à Alger, il a su allier les deux styles de la musique andalouse qui sont le gharnati de Tlemcen et le san'â d'Alger. C'est au rythme de sa mélodie que les algériens fêtent l'Aïd Es Séghir et l'Aïd El Kébir.

Repost 0
Published by Tankya du raï - dans video d'Algerie
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 15:15
Repost 0
Published by Tankya du raï - dans video d'Algerie
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 21:39

Emission spéciale Indépendance de l'Algérie
Samedi prochain de 20h à 22h
Tankya du raï
Repost 0
Published by Tankya du raï - dans video d'Algerie
commenter cet article
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 09:01



Oran (arabe : وهران, Ouahrân (Wahran)), signifiant «  deux lions », surnommée El Bahia (« la radieuse »), est une ville portuaire du nord-ouest de l'Algérie,

Située à 432 km de la capitale Alger, Oran est la deuxième ville d'Algérie et compte aujourd'hui environ 897 700 habitants (1 700 000 environ habitants dans l'agglomération).
Repost 0
Published by Tankya du raï - dans video d'Algerie
commenter cet article