Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Tankya du raï
  • Tankya du raï, c'est tous les samedis soirs sur radio béton 93.6fm. www.radiobeton.com pour écouter en direct où que vous soyez!!
  • Tankya du raï, c'est tous les samedis soirs sur radio béton 93.6fm. www.radiobeton.com pour écouter en direct où que vous soyez!!

Ecoutez radio béton en direct

Pour Ecouter l'Emission en direct clique sur le lien ci-dessous:

www.radiobeton.radio.fr 

Rechercher

Le livre du moment

Kamel-Daoud.jpg

Pressenti pour le prix Goncourt 2014, l'auteur algérien Kamel Daoud n'a finalement pas obtenu la récompense. Par un jeu de miroirs habile, "Meursault, contre-enquête", son premier roman, éclaire d'un jour nouveau "L'étranger" d'Albert Camus. Kamel Daoud, né à Mostaganem, est journaliste au quotidien d'Oran.

Culotté. Audacieux. S'attaquer à un monstre de la littérature française du XXe siècle, Albert Camus, n’est pas une chose aisée. Dans son premier roman "Meursault, contre-enquête", paru aux éditions Actes Sud en mai 2014, Kamel Daoud revisite "L'étranger" pour donner "sa propre vision du salut et du sens", 

Cuisine maghrébine du moment

IMGP1255
Berkoukes ou Aïch
 plat traditionnel algérien

Le Berkoukes est l'un des nombreux plats de pâtes ( mais qui as dit que les pâtes étaient réservés aux Italiens ?! ) qui fait la richesse des mets delicieux de la cuisine algérienne.

C'est un plat d'hiver, généreux, réconfortant, absolument excellent préparé à base de pâtes " petits plombs " que l'on trouve aisément dans les épiceries orientales ou turques mais si vous en avez la chance ou si vous savez le préparer, ces petites pâtes peuvent également se rouler à la main, de pleins de bons légumes de saison, d'un peu de viande et le tout aggrémenté d'épices qui releveront le plat. On peut également les préparer de façon végétarienne, sans viande,
Ce plat vaut vraiment la peine d'etre découvert car il est convivial et pas compliqué à préparer. Bien entendu, il y a une multitude de recettes différentes, un choix de légumes qui varie suivant les recettes, des épices en plus ou en moins mais le principal est de trouver le Berkoukes a son gout, de le préparer comme on l'aime, plus ou moins liquide, plus ou moins relevé suivant les appréciations de chacun.

A déguster bien entendu quand il fait bien froid dehors, tout chaud, arrosé d'un filet d'une excellente huile d'olive avec une bonne Kesra ( pain galette typiquement algérien ) faite maison ...

25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 01:20
 

image

21h15
Excellente première mi-temps côté algérien

Après avoir étés cueillis à froid par l'attaque ivorienne, en payant cache une balle contrée par Bougherra et transformée en but par Salomon Kalou (3'), les algériens ont ensuite dominé les débats quasiment jusqu'à la fin des 45 premières minutes.

Après plusieurs tentatives, faites de centre de Belhadj dans la surface après de belles phases de jeu, les verts n'arrivaient pas a se montrer dangereux, tout les ballons sont soit contrés soit arrétés par Barry.

A la 38e minute, Matmour jusque là assez effacé, profite d'un ballon lancé dans l'axe que Bougherra monté devant laisse passer pour se frayer un passage entre les deux defenseurs ivoriens et fusiller Barry.

Ensuite les ivoriens tentent des contres, dont un qui fini par un tir contré audessus des buts et un autre contré du pied par Chaouchi (44').

Enfin à la 46e, Ghezzal décalé par Meghni croise trop son ballon qui fuse à côté

22h15
Scenario incroyable !

La deuxième mi-temps a été plus équilibrée, avec autant d'occasion de part et d'autres, avec notamment plusieurs occasion sur les côtés, pour Gervinho et Kalou d'un côté, Matmour et Ziani de l'autre. Quelques tentatives de tirs plein axe pat Yebda, Mansouri côté algérien et un missile de Yaya Touré qui passe pas loin.

Mais tout va se jouer dans les dernières minutes, sur un ballon mal renvoyé, Kader Keïta qui venait d'entrer place un ballon enroulé en pleine lucarne de Chaouchi (89'), c'est l'abbatement chez les verts.
Deux minutes plus tard, un centre de Belhadj trouve Bougherra au second poteau et égalisation miracle (92') !

 

 

22h30
Bouazza donne l'avantage

Au début de la premiere mi temps de la prolongation, sur un centre de Ziani Hameur Bouazza donne l'avantage aux Verts sur une tête piquée ressemblant etrangement à celle de Bougherra quelques minutes plus tôt

23h00
Les Fennecs en demis

C'est fini au terme des 120minutes, l'Algérie est qualifié aux demies finales de la Coupe d'Afrique au terme d'un match héroïque

 Matmour, élu meilleur joueur du match

 

Le joueur international algérien, Karim Matmour a été désigné meilleur joueur du match Algérie- Cote d’Ivoire . Le joueur du club allemand de Borussia Manchengladbach a reçu son trophée à al fin de la rencontre. 

Matmour a déclaré qu'il était heureux de recevoir cette distinction "tout en remerciant ceux qui l'ont désigné homme de ce match"

Concernant la physionomie de la rencontre, l’international algérien a déclaré que le groupe algérien retrouve peu à peu sa sérénité. « Face à la Cote d’Ivoire nous avons mal débuté la partie mais après avoir changé de tactique tout a changé et on a pu développé un beau football avec une ligne d’attaque  à trois ce qui m’a permis d’inscrire mon but à la suite d’une très belle combinaison » dira Matmour 

Impréssions d'après match

 

Impressions à l'issue de la rencontre Algérie-Côte d'ivoire (3-2) après prolongations, qui s'est déroulée dimanche soir à Cabinda pour le quart de finale de la Coupe d'Afrique (CAN) 2010 qui se déroule en Angola.

 

Rabah Saadane (Entraîneur de la sélection nationale): "Merci à Dieu, nous avons dignement représenté le football arabe et africain. Nous avons affronté aujourd'hui une excellente équipe de Cote d'Ivoire, mais nous les avons surclassés à tous les niveaux. Le rendement de nos joueurs s'est grandement amélioré, tant au plan du jeu, de la condition physique que de la coordination des différents compartiments. Nous n'avons pas bien débuté la rencontre, mais nous avons su par la suite, maîtriser la rencontre et présenter notre niveau réel. Nous espérons poursuivre l'aventure en cette compétition". « Par ailleurs j’ai été surpris par la défaillance physique des ivoiriens qui n’ont pas déméritée vu que mes joueurs ont bien négocié la rencontre car ils savaient que devant eux il y avait une grosse équipe ».

Madjid Bougherra (joueur de la sélection nationale): " Nous avons encaissé un deuxième but dans les dernières minutes de la rencontre, avant d'égaliser et de revenir dans la rencontre. Notre équipe était soudée et complémentaire. Je dédie cette victoire à mes parents, à mon épouse et à tout le peuple algérien"

 

Vahid Hallilodzic (entraîneur Cote d’Ivoire)
« C’est une grosse déception pour notre équipe qui a démontré un visage pale et qui ne la représente pas. Nous n’avons rien fait pour gagner ce match vu que nous avons joué que 30 minutes avant de céder. Nous sommes venus en Angola pour remporter le titre mais en face de nous il y avait un grande équipe algérienne qui mérite amplement sa victoire car les joueurs algériens ont bien négocié cette rencontre en usant de notre défense et plus particulièrement Matmour et Ziani. Je penx vous dire que nous ne méritons pas le statut de grande équipe parce que nous n’avons même pas pu gérer notre avantage à la fin du match ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Tankya du raï - dans Sport du maghreb
commenter cet article

commentaires

fatah 25/01/2010 16:19


bravo les verts nous sommes vraiment content de vous; toutes l'algerie deriere vous esseyè de nous vibrè encore une fois de remporter cette coupe d'afrique et vous faites une gloire merci encore et
bon courage 1;2;3 viva l'algerie


Shen 25/01/2010 13:01


contra al masre fi khatar saasan sec


sisi 25/01/2010 08:02


vive les algériens et c un cadeau pour les égiptiens ; les grands jalous,


leila 25/01/2010 07:59


non M.VAHID, vous êtes une grande équipe, et c'était un grand honneur de jouer avec vous, vous étiez un adversaire très noble, nous vous félicitons aussi.
ONE TWO THREE VIVE L 'ALGERIE, merci SAADANE à toi et à tes HOMMES.