Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Tankya du raï
  • Tankya du raï, c'est tous les samedis soirs sur radio béton 93.6fm. www.radiobeton.com pour écouter en direct où que vous soyez!!
  • Tankya du raï, c'est tous les samedis soirs sur radio béton 93.6fm. www.radiobeton.com pour écouter en direct où que vous soyez!!

Ecoutez radio béton en direct

Pour Ecouter l'Emission en direct clique sur le lien ci-dessous:

www.radiobeton.radio.fr 

Rechercher

Le livre du moment

Kamel-Daoud.jpg

Pressenti pour le prix Goncourt 2014, l'auteur algérien Kamel Daoud n'a finalement pas obtenu la récompense. Par un jeu de miroirs habile, "Meursault, contre-enquête", son premier roman, éclaire d'un jour nouveau "L'étranger" d'Albert Camus. Kamel Daoud, né à Mostaganem, est journaliste au quotidien d'Oran.

Culotté. Audacieux. S'attaquer à un monstre de la littérature française du XXe siècle, Albert Camus, n’est pas une chose aisée. Dans son premier roman "Meursault, contre-enquête", paru aux éditions Actes Sud en mai 2014, Kamel Daoud revisite "L'étranger" pour donner "sa propre vision du salut et du sens", 

Cuisine maghrébine du moment

IMGP1255
Berkoukes ou Aïch
 plat traditionnel algérien

Le Berkoukes est l'un des nombreux plats de pâtes ( mais qui as dit que les pâtes étaient réservés aux Italiens ?! ) qui fait la richesse des mets delicieux de la cuisine algérienne.

C'est un plat d'hiver, généreux, réconfortant, absolument excellent préparé à base de pâtes " petits plombs " que l'on trouve aisément dans les épiceries orientales ou turques mais si vous en avez la chance ou si vous savez le préparer, ces petites pâtes peuvent également se rouler à la main, de pleins de bons légumes de saison, d'un peu de viande et le tout aggrémenté d'épices qui releveront le plat. On peut également les préparer de façon végétarienne, sans viande,
Ce plat vaut vraiment la peine d'etre découvert car il est convivial et pas compliqué à préparer. Bien entendu, il y a une multitude de recettes différentes, un choix de légumes qui varie suivant les recettes, des épices en plus ou en moins mais le principal est de trouver le Berkoukes a son gout, de le préparer comme on l'aime, plus ou moins liquide, plus ou moins relevé suivant les appréciations de chacun.

A déguster bien entendu quand il fait bien froid dehors, tout chaud, arrosé d'un filet d'une excellente huile d'olive avec une bonne Kesra ( pain galette typiquement algérien ) faite maison ...

7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 13:15
L'Égypte est devenu un pays où il fait le moins bon vivre au Moyen-Orient en matière de Tourisme qui est fortement menacé en cette période de fin d'année pour troubles et violences à l'encontre de toute personne ayant soutenu l'Algérie lors du dernier mondial de football. De nombreux touristes ont annulé leurs vacances au Pays des pharaons. Des tensions se manifestent un peu partout dans le pays pour des actes d'intolérance envers toutes personnes supportant l’Algérie ! Des exactions à l'encontre de touristes européen sont également à craindre dans ces liesses populaires se plaint un diplomate européen sur place.

 

La chanteuse Warda el Jazaria (celle qu'on surnomme la Rose d'Algérie - “et qui représente une certaine unité du monde arabe. Et aussi un brassage culturel essentiel”.) est devenue la cible d' égyptiens mécontents de l’échec des pharaons face à l’Algérie au Soudan…Et la politique intérieure du pays sous pression souhaite que que l’artiste soit expulsée d’Egypte, suite à ses récentes déclarations qu'elle aurait fait pour soutenir l’équipe d’Algérie lors de la dernière coupe du monde 2010 !
Ce n'est pas la première fois que l'artiste est persécutée en Egypte. On se souvient de « El Ghala Yenzad » , une chanson de son répertoire qui fait l’éloge de la famille du Prophète et particulièrement du leader libyen El Kadhafi. On se souvient qu’à cause de cette chanson la chanteuse Warda a été interdite en Egypte durant trois années. A chaque fois, qu’il y avait des tensions par le passé entre l’Egypte et la Libye : la radio et la télévision libyennes diffusait cette chanson. Ce qui exaspérait le Président Sadate et la malheureuse Warda El Djazayriya a fini par être interdite de galas et de télévision en Egypte. Elle doit alors intervenir auprès de Jihane Sadate , la femme du Président, afin que ce dernier daigne lever cette interdiction.

La vie de la chanteuse algérien est en danger, car pour ces fanatique cela constitue une énorme trahison de la part de la chanteuse, qui vit sur le sol égyptien…Si bien qu’un groupe Facebook a été créé pour demander l’expulsion définitive et sans plus tarder de l’artiste d’origine Algérienne….Par précaution de nombreux touristes préfèrent annuler ou remettre leurs séjours au Pays de Ramsès II.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tankya du raï - dans Artiste raï
commenter cet article

commentaires